Par arrêté préfectoral du 17 mai 2018, le département de la Haute-Garonne est déclaré zone de lutte contre les arboviroses et les moustiques vecteurs dont Aedes albopticus.

Pour combattre la prolifération du moustique tigre et, plus généralement, des insectes porteuses de maladies vectorielles (chikungunya, dengue et autres arboviroses), il est impératif de détruire les gîtes larvaires, notamment les petites réserves d’eau, soucoupes de fleurs, capsules de bouteilles, petits bassins, récupérateurs d’eau de pluie non fermés, eaux stagnantes de ruisseau non entretenus.

80% des lieux de prédilection pour le développement du moustique tigre sont d’ordre privé.

Pour en savoir plus :

Pin It on Pinterest

Share This