La commune de Fronton entend assumer son rôle de facilitateur du débat et de garant d’une démocratie délibérative dans la proximité immédiate des citoyens.

Dans le cadre du Grand débat national, la municipalité de Fronton a organisé une Réunion d’expressions citoyennes du Frontonnais, le 12 février, à 20h, à l’Espace Gérard Philipe, destinée en priorité aux habitants de l’intercommunalité et du bassin de vie du Frontonnais. La réunion a été animée par Nicolas Le Cheviller, rédacteur en chef du Petit Journal Haute-Garonne. Tous les quatre thèmes soumises au débat national ont été abordés : la transition écologique, la fiscalité et les dépenses publiques, la démocratie et la citoyenneté et l’organisation de l’Etat et des services publics.

Consultez le compte-rendus des débats

Deux ateliers de propositions citoyennes sur les thèmes du débat seront organisés pour donner une forme opérationnelle aux propositions dégagées lors de la réunion ; ouverts à tous sur la base d’une inscription préalable avant le 15 février, les ateliers auront lieu dans la salle du Préau des Chevaliers de Malte

Un Cahier d’expressions citoyennes est aussi ouvert à l’Accueil de la Mairie et accessible dans les horaires d’ouverture pour recueillir les demandes et les propositions des Frontonnais. Vous pouvez aussi partager vos proposition par l’espace dédié de la Mission du Grand débat.

Les observations et les propositions recueillies dans le Cahier et lors de la Réunion et des ateliers seront transmises le 15 mars à la Mission du Grand débat.

Organisatrice de cet exercice, la Municipalité de Fronton se porte garant du cadre républicain d’un débat mené dans le respect de la liberté d’expression, de l’égalité du temps de prise de parole et de la civilité des échanges. Les participants aux événements organisés par la municipalité dans le cadre du Grand débat national s’engagent à respecter la Charte du grand débat.

NOTE : La Municipalité de Fronton reste entièrement neutre quant au contenu du débat. Aussi, la Réunion d’expressions citoyennes et les Ateliers de propositions citoyennes sont-ils animés par des personnalités extérieures, qui porteront aussi la responsabilité de modérer les débats.

Pin It on Pinterest

Share This