Le 19 janvier 2023, l’Agence Nationale de Cohésion des Territoires (ANCT), en charge du pilotage du programme Petites Villes de Demain, organisait un comité de pilotage pour faire le bilan des deux premières années et fixer les priorités stratégiques du programme pour 2023. Présidé par la ministre déléguée chargée des collectivités territoriales, Mme Dominique Faure, l’événement réunissait les représentants des ministères et des opérateurs financiers, les présidents des délégations aux collectivités territoriales et à la décentralisation du Sénat et de l’Assemblée nationale et, bien sûr, des communes bénéficiaires. 

Parmi les 1600 villes investies dans ce programme, seules 246 des communes, dont Fronton, ont déjà formalisé leurs plans d’actions au moyen des conventions-cadre. Toutefois, avec 834 M€ déjà engagés par l’Etat et ses opérateurs (28% du budget total prévisionnel), et environ 2 600 missions d’expertise technique financées, le programme, qui se concentre sur la transformation écologique de l’habitat, des commerces et de l’artisanat des petites villes, est sur la bonne voie.

Parmi ces villes, le Ministère a mis à l’honneur Fronton en le présentant comme un exemple dans sa méthode de travail aux différents partenaires du programme. Le maire Hugo Cavagnac, Marie Bodineau, cheffe de projet PVD, et Yves Schenfeigel, directeur départemental des territoires en Haute-Garonne, ont témoigné de l’effort de réflexion stratégique et de planification opérationnelle qui a conduit à la signature de la convention-cadre valant Opération de Revitalisation de Territoire le 12 janvier.

« Tout le monde a bien pris au sérieux son rôle : les élus ont su formuler une stratégie à la fois ambitieuse et réaliste pour la ville, notre cheffe de projet a su animer et alimenter cette réflexion et trouver les outils disponibles en vue de sa mise en œuvre, nos services ont soigneusement planifié des actions pour éviter tout gaspillage, les services de l’Etat en Haute-Garonne nous ont écoutés et accompagnés constamment. Voilà le secret de notre réussite de parcours » a expliqué M. Cavagnac.

Les ambitions du programme pour 2023 sont d’accélérer la transformation écologique de ces petites villes centre de leur bassin de vie, de renforcer les compétences opérationnelles de leurs services pour porter ces nouveaux projets et d’encourager des projets ambitieux d’amélioration de la qualité de vie des habitants de ce territoire.

Pin It on Pinterest

Share This