A l’occasion du 105e Congrès de l’AMF (Paris, 21-23 novembre),  Fronton vient de recevoir le label « Ville prudente » en récompense de son engagement en faveur de la prévention routière.

« Ce label met en valeur les communes exemplaires en matière de sécurité et de prévention routière – nous dit M. Horacio Carvalho, maire-adjoint en charge de la mobilité et de la voirie. Nous sommes fiers de l’avoir car nous nous y sommes beaucoup investis en matière de prévention et d’aménagement de la voirie, sur la base de l’évaluation systématique des risques routiers. »

La Police municipale de Fronton intervient régulièrement dans les écoles, au collège et, dès 2024, au lycée, pour éduquer les jeunes à la sécurité routière et pour les sensibiliser aux risques qu’encourt leurs catégories d’âge. Le CCAS organise des ateliers de révision du Code de la route pour que les seniors gardent aussi longtemps que possible et en toute sécurité leur autonomie de mouvement.

En parallèle, la collectivité effectue des aménagements urbains pour renforcer la sécurité des déplacements comme la piétonisation des voies dans les quartiers et l’urbanisation des axes principaux. Depuis 2016, la commune investit dans la sécurisation des voies en majorant de 200 000 € par an l’enveloppe des travaux routiers.

Dernière action en date, la municipalité a décidé de réduire à 30 km/h la vitesse maximale admise pour les véhicules circulant dans le centre-ville de Fronton. 

Indispensables, ces actions sont rarement suffisantes à elles seules. Aussi, la Police municipale multiplie-t-elle les contrôles et la sanction systématique des comportements routiers inadaptés. 

« La sécurité routière est une attente exprimée tous les jours et surtout lors de nos réunions de quartier. Nous l’entendons et nous y répondons en adaptant nos projets grâce aux éclairages des habitants. Récemment, les riverains de la route de Fabas nous ont signalé le manque de visibilité à l’intersection avec l’avenue Saint-Exupéry. Un miroir a donc été posé rapidement et il contribue à sécuriser l’intersection – conclut le maire Hugo Cavagnac. Nous ne courons pas après les labels, mais celui-ci est bien mérité et je l’accepte bien volontiers. »

Un nouveau chantier pour renforcer la sécurité des piétons et des cycles rue Barry del Agnel et rue des Jardins démarrera bientôt. On y testera le chaucidou, cet espace adapté aux routes trop étroites pour accueillir des aménagements cyclables classiques. 

Pin It on Pinterest

Share This